Click & collect / Partitions & Méthodes / Compositeurs et Editeurs

Piano Sonata In D Minor 'Tempest' Op.31 No.2
10,02 € 10,02 € 10.02 EUR
"Les sons et les parfums"
Ce qu'à vu le vent d'ouest
Danseuses de Delphes
Des pas sur la neige
La cathédrale engloutie
La danse de Puck
La fille aux cheveux de lin
La sérénade interrompue
Le vent dans la plaine
Les collines d'Anacapri
Minstrels
Voiles
Piano Concerto No. 5 In E Flat Major Op. 73 Beethoven Ludwig 2 pianos Henle Verlag hn637
30,00 € 30,00 € 30.0 EUR
Ludwig van Beethoven composa ses cinq grands concertos pour piano en l’espace de vingt ans. Nous proposons ici le 5e concerto en mib majeur op. 73, imprimé pour la première fois en 1810/1811, dans une réduction pour deux pianos. Cette édition dans l’habituelle qualité urtext repose sur l’édition complète des œuvres de Beethoven et a été conçue pour un usage pratique. Afin de rester fidèle aux intentions de Beethoven, les tournures caractéristiques du compositeur dans la partie de soliste ont été conservées. La préface est également précieuse. Spécialiste de Beethoven, Hans-Werner Küthen y traite abondamment de l’état des sources et y décrit également de manière intéressante le contexte de la composition de l’œuvre qui fut probablement écrite en 1809, pendant l’occupation de Vienne par l’armée napoléonienne. Il permet ainsi de la replacer chronologiquement dans l’histoire.
Oeuvres Pour Piano A Quatre Mains
36,34 € 36,34 € 36.34 EUR
Mouvement Pour Quatuor À Cordes En Ut Mineur D 703 Schubert Franz Henle Hn1317
17,00 € 17,00 € 17.0 EUR
https://www.youtube.com/watch?v=4JOU7M9VoxQ

Mouvement Pour Quatuor À Cordes En Ut Mineur D 703 Partition De Poche Schubert Franz Henle Hn7317
9,00 € 9,00 € 9.0 EUR
https://www.youtube.com/watch?v=4JOU7M9VoxQ
Liebesträume (3 Notturnos) Hn634 Listz Piano Henle
12,66 € 12,66 € 12.66 EUR
Hohe liebe ; O lieb, so lang du lieben kannst;Seliger tod
Remarques
PE = première édition; sup = portée
supérieure; inf = portée inférieure;
M = mesure
Notturno I
44 sup: Dans PE 1/2, liaison tracée jus-
qu’au lab 1 seulement.
52: Dans PE 1/2, la liaison centrale dé-
bute seulement sur le fa 1 ; cf. cepen-
dant M 60.
56: Dans PE 1/2, la liaison centrale dé-
bute seulement avec M 57; cf. cepen-
dant passages parallèles.
60 inf: Demi-pause dans PE 1/2; cf. ce-
pendant M 52.
98: Dans PE 1/2, liaison de la voix
médiane tracée jusqu’au réb 1 seule-
ment; cf. cependant M 100.
Notturno II
1/5 inf: PE 1/2 notent probablement
par erreur le signe de pédale dès le
1 er temps.
9 inf: Point de staccato seulement dans
PE 2.
35 sup: Dans PE 1/2, liaison tracée jus-
qu’au si 1 seulement; cf. cependant
M 37.
Notturno III
PE 1/2 notent comme suit la quatrième
strophe du poème de Freiligrath: Und
hüte deine Zunge wohl: bald ist ein har-
tes Wort entfloh’n. / O Gott – es war
nicht bös gemeint – / Der Andre aber
geht und weint.
13 s. inf: Points de staccato de M 13 et
premier point de staccato de M 14
seulement présents dans PE 2.
28 sup: z seulement dans PE 2.
44, 51, 53 sup: PE 1/2 comportent par
erreur un z au lieu d’un accent.
Munich, été 1998
Ernst-Günter Heinemann
Ces Trois Nocturnes furent publiés en 1850 simultanément sous deux versions: la première pour voix élevée et piano, la seconde pour piano seul. Dans cette dernière, les paroles du lied sont placées avant la musique (N° 1 Hohe Liebe, N° 2 Seliger Tod: paroles de Ludwig Uhland, N° 3 O lieb, so lang Du lieben kannst: paroles de Ferdinand Freiligrath). Le troisième Liebestraum – écrit dans la plus pure tradition des nocturnes – figure parmi les pièces les plus jouées de toute la littérature pour piano, certainement car il est, bien que considéré comme un morceau de bravoure, quand même accessible au pianiste amateur chevronné (6/7 sur notre échelle de difficulté).